Fiche 8 :

Le  jeu du  repas des bébés et des doudous

 

 

Enjeux

Utiliser les situations de jeu (spontanées ou provoquées) pour structurer des apprentissages langagiers et linguistiques

Objectifs

Organiser une situation de jeu : préparer « à manger » pour les poupées et les doudous 

Instaurer et faire développer un « scénario » : fonctions du langage et rôles des participants

Faire mobiliser ou proposer le modèle du lexique du repas et des échanges conviviaux

Faire utiliser la syntaxe appropriée

 

Compétences

 

·         Vivre en communauté

·          Langage  oral :

Langagières :

Se servir du langage pour organiser une situation (préparation du repas…)

Jouer son rôle dans le scénario.

Participer à une conversation lors du repas.

Linguistiques :

Lexique : dans le champ lexical du repas

Syntaxe :

-critères généraux : correction et  degré de complexité

-critères spécifiques : types de phrase pertinents dans la situation, demander, remercier, donner un avis….

Conjugaison :

-morphologie

-emploi pertinent  des personnes

Prononciation : intelligibilité

 

 

 

Ancrage

Pratiques sociales de référence :

Repas, familiaux ou de cantine

Goûters organisés en classe

Activités en amont

Des coins jeux aménagés dans la classe permettent à des jeux de se développer spontanément à certains moments d’autonomie, l’accueil en particulier. L’observation des jeux spontanés  des groupes, des thèmes, des pratiques langagières donne matière à l’enseignant pour provoquer des jeux organisés.

Déroulement

Evolution en cours d’année

1ère  phase (1 ou plusieurs séances)

matériel

vaisselle « véritable »  ou de « faire semblant » assiettes, verres etc, proposée par l’enseignant ou choisie avec les enfants « Ca, ce serait… »

serviettes,nappes,etc

jouets de dînette

carnets pour commandes

 

dispositif :

en groupes d’ateliers, sur plusieurs petites tables, disposition « comme à table »

 

 

déroulement :

Mise en projet

Annoncer le projet du jeu aux enfants.

Proposer du matériel (couverts, assiettes…)

Organiser un « scénario » assez large et global :

-          distribution  des rôles

-          prévision générale du dialogue

-          construction d’un menu

 

Laisser faire , en s’installant soi-même au restaurant , soit parmi les élèves ,soit sur une autre table

 

Faire formuler

Un  avis sur le repas

Des formules de civilité pour se quitter et prendre congé

 

Eventuellement pendant le déroulement :

Aider en questionnant 

Récapituler la chronologie du scénario

 

2ème  phase

Faire gérer la séance par les élèves en y participant en tant qu’acteur

 

 

 

 

 

Prolongements

Jouer au serveur

-distribution des assiettes, des noisettes, ou d’objets « pour faire semblant »(perles…)

-prendre la commande sur des « carnets » (dessin pour les petits, commande écrite pour les GS)

 

Organiser un pique nique imaginaire :

-téléphoner aux parents ou leur écrire

-préparer ce qu’il faut dans des petits sacs ou valises de pique nique

-faire semblant de prendre voitures ou bus :commander par téléphone, monter à bord

 

Jeu  du téléphone :

-prendre un pseudo téléphone pour inviter à déjeuner ou dîner ou goûter

-prendre un pseudo téléphone pour commander chez les commerçants les différents ingrédients

Remarques

Les prolongements permettent de travailler la distribution (maths)

Les commandes permettent de prendre conscience de la fonction sociale de l’écriture et de se familiariser avec le type de texte de la liste

Evaluation

 

Il s’agit d’observer les enfants sur un petit nombre de critères et de se donner le temps de formaliser ultérieurement ces observations dans une grille.

 

Critères d’observation (voir compétences)

Priorités : l’observation pourrait porter spécialement

-          le lexique du repas

-          sur la conduite de scénario

-          la capacité à tenir son rôle dans le dialogue

-          l’emprunt aux autres et à l’adulte de formules conventionnelles de « civilité »

 

Sur les compétences syntaxiques et de conjugaison on pourra noter seulement ce qui ressort , quitte à contrôler ultérieurement les renseignements dont on dispose sur chaque enfant

 

 

 

 

Retour au sommaire