Fiche 14 :

Jouer à lire un livre comme à l’école

 

Enjeux

Utiliser les situations de jeu (spontanées ou provoquées) pour structurer des apprentissages langagiers et linguistiques, et donner le goût de lire des livres aux autres, de raconter les histoires

Objectifs

Organiser une situation de jeu : préparer un scénario pour jouer à « la maîtresse qui lit »…

Faire mémoriser une histoire

Faire manipuler un livre : tourner les pages , montrer les images.

Compétences

 

Langagières :

Se servir du langage pour organiser une situation (préparation du matériel)

Jouer son rôle dans le scénario.

Mémoriser une histoire

Savoir la raconter comme si on la lisait en suivant les pages de manière pertinente, avec un débit maîtrisé…

 

Linguistiques par imprégnation :

Lexique : le champ lexical de l’album 

Syntaxe :

-critères généraux : correction et  degré de complexité

-critères spécifiques : types de phrase pertinents dans la situation, demander, remercier, donner un avis….

Conjugaison :

-morphologie

-emploi pertinent  des personnes

Prononciation : intelligibilité

 

 

 

Ancrage

Pratiques sociales de référence :

Lecture d’albums par les adultes

Activités en amont

Lecture de l’album choisi à maintes reprises dans la classe

Déroulement

Evolution en cours d’année

1ère  phase (1 ou plusieurs séances) : préparation de l’activité :

 

matériel :

-plusieurs petites séries d’albums

dispositif :

-petits groupes de 3 ou 4 , avec une série d’albums

 

 

déroulement :

L’enseignant  annonce le projet du jeu aux enfants.

 

Dans chaque groupe, il passe pour voir s’ils se rappellent bien l’histoire

Eventuellement, la relit partiellement

 

Dans chaque atelier, il fait répéter par un ou deux enfants l’histoire

 

2ème  phase : Le  jeu de lecture

 

dispositif :

 

-au coin de regroupement, la classe

-un enfant volontaire accepte de jouer le maître qui lit

 

déroulement :

L’enfant fait semblant de lire  en montrant les images

Il peut être aidé par le maître et les autres enfants

Il serait bien de terminer la séance en faisant rejouer « le mieux possible » (sans arrêt ni hésitation) la lecture du livre par l’enfant concerné

Eventuellement, faire passer un autre enfant du même groupe

 

L’activité se renouvelle par rotation ; elle peut nécessiter des phases de révision de la préparation, en groupes

 

Prolongements

Echanges dans les rencontres littéraires

Evaluation

 

Il s’agit d’observer les enfants sur un petit nombre de critères et de se donner le temps de formaliser ultérieurement ces observations dans une grille.

 

Critères d’observation (voir compétences)

Priorités : l’observation pourrait porter spécialement

-          Sur la mémorisation des histoires

-          sur la conduite de récit

-          la facilité d’élocution

-          l’intelligibilité de la prononciation

 

Sur les compétences syntaxiques et de conjugaison on pourra noter seulement ce qui ressort, quitte à contrôler ultérieurement les renseignements dont on dispose sur chaque enfant

 

-          On peut sur les restitutions d’histoires commencer à faire porter des jugements par les enfants sur la qualité des récits des autres enfants en explicitant (modestement !!!) les critères de leurs jugements

« A-t-il ou a-t-elle bien « fait la maîtresse » ? et pourquoi ? »

 

 

 

 

 

Retour au sommaire