IV. Fiche ressource : les photos, des occasions de langage

 

Intérêts de la pratique des photos de classe:

Prendre des photos assez régulièrement pendant dans la vie scolaire permet d’abord une sensibilisation à la culture de l’image sous une de ses formes socialement très répandues : photographie familiale, photos publicitaires, photos des magazines et de la toile…

Cette activité d’autre part, par le projet qu’elle se donne de représenter des personnes et des expériences du vécu, contribue à développer la « fonction symbolique » . Elle participe à la construction de la représentation de l’espace et du schéma corporel, et mérite que l’école y consacre temps et structurations.

Regarder ensuite les photos prises, et y reconnaître les personnes,les  objets, les circonstances dans lesquelles elle furent prises, demande une prise de distance par rapport à l’immédiateté des actions, et donc contribue à une structuration du temps passé et à  l’apprentissage d’un langage relativement distancié .

 

Les gestes et les postures d’enseignement :

Commenter et expliciter la finalité, les choix, les gestes pendant ces moments (prendre et regarder)

Faire commenter et expliciter par les élèves

Eventuellement, faire fabriquer des traces écrites fonctionnelles[1] : légendes, commentaires rapides.

Faire classer, collecter, ranger sur des supports pertinents : albums papier, albums sur ordinateurs, panneaux pour exposition permanente ou temporaire (voir fiche 6 : s’installer en classe.)

 

Les compétences spécifiques à construire et à observer chez les enfants:

 

Comprendre ce qu’on cherche à représenter

Utiliser un minimum de termes pertinents du champ lexical de la photographie.

Reconnaître les personnes représentées, les lieux , les actions , se rappeler le jour et le moment de la prise de photo, nommer lieux , objets et personnes, décrire les actions , dater le moment .

Décrire les actions représentées avec une syntaxe explicite

Exprimer des impressions

 

Produire des légendes1 par dictées à l’adulte, ou par recopiage après atelier d’orthographe.

 

Retour au sommaire

 

 

 



[1] Fonctionnelles, car conformes à la pratique sociale, celle d’une « légende », étymologiquement « qui doit être lu »pour expliciter la photo, la situer, la dater.

Il ne faudrait pas « scolariser »  le commentaire pour en faire un exercice de production de phrases redondantes, mais au contraire garder la forme fonctionnelle des légendes photographiques des magazines, des albums familiaux, …voire des expositions.

1 Fonctionnelles, car conformes à la pratique sociale, celle d’une « légende », étymologiquement « qui doit être lu »pour expliciter la photo, la situer, la dater.

Il ne faudrait pas « scolariser »  le commentaire pour en faire un exercice de production de phrases redondantes, mais au contraire garder la forme fonctionnelle des légendes photographiques des magazines, des albums familiaux, …voire des expositions.