Fiche 23 :

Un album qui donne à peindre :

« Nuages », Sept histoires de souris, Arnold Lobel (Ecole des Loisirs)

 

Préalable : points d’intérêt :

Sept histoires avec un sommaire, un préambule, racontées et dessinées par A.Lobel

Sept histoires pour endormir sept petits souriceaux …

 

-la mise en page qui entrelace histoires et images

-le rapport intime entre fantaisie des textes et images :par exemple : Grand pierre et petit Jean, La souris et les vents, Le voyage, Nuages. l’image est étroitement constructive du sens avec le texte

 

 

 

Enjeux

-Par une fréquentation régulière, construire peu à peu une culture littéraire :

-Introduire à la lecture d’un album par une activité d’art plastique

 

-Niveau : petits ; moyens, grands

 

Objectifs

-Raconter sans livre l’histoire « Nuages »

 

-Mettre en place une activité d’art plastique style « Rêves d’encre »[1]

-Faire retrouver dans l’album l’histoire racontée

-Lire en montrant les images l’ histoire  et retrouver une correspondance entre l’histoire et l’activité « taches » d’art plastique

 

-Commenter les images par rapport au sens de l’histoire

 

-Commenter les sentiments des personnages

Les faire commenter

Inciter les enfants à porter des jugements sur ce que fait le personnage

Sur ce que raconte le texte (est-ce effrayant, amusant , vrai, vraisemblable,merveilleux ?)

Sur le rapport entre le texte et l’image( à quel moment correspond cette image ?l’image dit-elle bien la même chose  que l’histoire ?)

 

Sensibiliser à l’enchaînement  des actions

 

Sensibiliser aux structures des petites histoires,

 

Faire utiliser les images pour comprendre et retrouver l’histoire.

 

Faire sentir  la fantaisie des situations ;

 

Compétences

 

·         Art plastique :

-produire des taches colorées en choisissant couleurs et outil

-interpréter

-tracer un contour pour donner sens à son interprétation

·         Langage  oral :

Langagières :

-Comprendre un projet et une consigne d’art plastique

-Ajuster son geste en fonction des préconisations du maître ou des autres

 

-Comprendre une histoire de fiction lue dans un album et dans cette histoire:

*reconnaître sur l’image et comprendre le personnage animal, identité, caractère,personnification, comportement anthropomorphique et animal…

*les nouvelles , petites histoires indépendantes et reliées entre elles : par les personnage récurrents (les souris), par le moment de leur déroulement (histoires du soir) et leur tonalité commune : fantaisistes et un peu absurdes

*l’enjeu des histoires, du problème initial à sa résolution (ou à sa non résolution) , plus précisément dans nuages : l’irruption de la peur et sa cause, l’intervention lénifiante de la maman, la situation finale

-Donner un sens aux images en cohérence avec l’histoire

-Porter un jugement sur le texte (voir objectifs)

-Faire le départ entre le réel et l’imaginaire

Linguistiques :

Lexique : vocabulaire des différents champs lexicaux (cf plus haut)

Syntaxe :

-critères généraux : correction et  degré de complexité

-critères spécifiques : comprendre et réutiliser divers types de phrase :

1.       phrases  de récit, plus ou moins complexes suivant l’utilisation ou non du texte  original …

2.       conduire un récit en enchaînant syntaxiquement ses éléments : connecteurs, emploi des pronoms anaphoriques…

Conjugaison :

-imprégnation par l’écoute du système de temps du récit ; réemploi de ce système dans la restitution

-morphologie

-emploi pertinent  des personnes :

Prononciation :

-intelligibilité dans la restitution de histoires

·         Familiarisation avec la culture  écrite :

Fonction  symbolique de l’image :

Identifier les représentations iconiques, en particulier :

1.       Les nuages et leur transformation

2.       Les postures des souris

 

L’objet livre :

-en retrouvant la « bonne histoire », comprendre le fonctionnement en nouvelles

-les images dans le texte, leur rapport avec ce qui est écrit dans l’histoire ?

;en retrouvant la nouvelle et en le justifiant

en expliquant la peur du souriceau…

 

Déroulement

Evolution en cours d’année

Déroulement :

 

matériel :

-          du matériel d’art plastiques pour faire des tâches à la manière des rêves d’encre de José Corti :

papier Canson fin

pinceaux

encres vitrail (couleurs à choisir)

-          un livre pour le maître Sept histoires de souris(grand format si possible)

une  dizaine d’exemplaires petit format pour les élèves.

 

 

dispositif et déroulement :

 

1ère  phase ( une ou plusieurs séances)

 

1. Raconter l’histoire sans livre

« Je vais vous raconter une histoire que j’ai lue dans un livre… »

en groupe classe, au coin de regroupement

2 . Proposer un projet peinture essayer de faire des taches pour voir comme les nuages à quoi elle peuvent ressembler en se transformant.

3 . En petits groupes, production des taches, pliages,

4. En regroupement, après production des taches et pliages, interpréter les formes obtenues et les souligner par un contour

5. Procéder à un affichage, en suivant ou le lendemain afin que les enfants le découvre en entrant.

 

2ème phase

 

Les enfants sont répartis en 5 ou 6 groupes,

Chaque groupe découvre une petite série de livres préparés sur la table (au moins 1pour 2)

« Vous vous rappelez, je vous ai raconté une histoire de ce livre,dans ce livre il y a plusieurs histoires, essayez de retrouver celle que je vous ai lue… »

Chaque groupe cherche en feuilletant, l’enseignant circule d’une table à l’autre et vérifie la réussite de la recherche.

Une fois que tous les groupes ont retrouvé l’histoire, rassemblement au coin de regroupement,

-          confirmation pour tout le groupe

-          discussion collective, portant sur les indices images

 

Lecture de l’histoire par la maîtresse, comme une confirmation.[2]

3ème  phase :

 

Dans les jours qui suivent, lecture d’autres nouvelles

-tout simplement au coin regroupement, au moment de la journée prévu pour lire ou raconter des histoires.

 

-ou bien, en demandant aux enfants d’en faire la commande de la manière suivante : comme précédemment, à l’arrivée en classe,  les livres sont posés sur des tables , chaque groupe d’enfants  choisit une histoire et fait une hypothèse de contenu : l’enseignante  établit une liste, et lit les histoires choisies à divers moments de la journée ou sur deux jours….

Prolongements

Réseaux intertextuels :

Un auteur : Lobel…

Ranelot et Buffolet

Hulul

 

Des personnages étranges :

Le père La souris, La souris du « bain »,

et Hulul, Jean de la Lune, le nuage bleu, Ranelot et Buffolet

 

 

Des évènements bizarres :

Le vent (la souris et les vents)

L’achat de pieds neufs, c’est bien naturel Le voyage

Et Hulul

 

 

Une structure en nouvelles :

Hulul, Petit ours (Sendak et Minarik), Ranelot et Buffolet

 

 Des histoires d’endormissement :

Hulul

Max et les maximonstres Maurice Sendak

Je veux de la lumière Tony Ross Gallimard Jeunesse

 

Des images  de gouaches et encres :

Rêves d’encre, José Corti , Gallimard

 

 

 

Evaluation

 

Il s’agit d’observer les enfants sur un petit nombre de critères et de se donner le temps de formaliser ultérieurement ces observations dans une grille.

 

Critères d’observation (voir compétences)

Priorités : l’observation pourrait porter spécialement :

-          sur l’interprétation des images, et grâce aux taches d’encre la capacité à leur donner un sens

-          sur la compréhension de l’histoire à différents niveaux :

*trame des évènements

*réactions et sentiments des personnages

-          l’expression de jugements : est-ce vrai ? ou imaginaire ? ( rapport à la réalité)

On pourrait :

-sur la conduite de récit, provoquer et observer des restitutions individuelles des histoires. La structure en nouvelles permettant le passage de plusieurs enfants (5 par histoire par exemple)

-sur la compréhension du personnage et des actions, « interroger » des images prises (apparemment) au hasard : « dans quelle histoire se trouve cette image ? qu’est-ce qui s’y passe ? pourquoi Hulul fait-il ceci ou cela ?.

-sur le lexique : interroger les images sur ce qui est dessiné (objets ou phénomènes) ou sur les jeux de physionomie signifiants (sentiments )

 

Sur les compétences syntaxiques et de conjugaison,on pourra noter seulement ce qui ressort, quitte à contrôler ultérieurement les renseignements dont on dispose sur chaque enfant.

 

 

 

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 



[1] José Corti, Rêves d’encre ed Gallimard

[2] technique de lecture ,classique :

montrer les images et lire le texte

essayer d’obtenir une écoute sans interruption (afin de sensibiliser les enfants  à la conduite du récit…)

choisir à sa guise l’alternance montrer les images/lire