Fiche 26 : un album qui donne à fabriquer un livre à la manière de … Loup, Olivier Douzou (Editions du Rouergue)

 

La construction élément par élément du loup dans cet album fait référence aux comptines et livres classiques pour les petits : « Loup y es-tu ? » « Je m’habille et je te croque » …

Loup est un livre de format carré avec peu de pages, le titre « Loup » est écrit en milieu de couverture dans la carotte croquée par le loup ; mais sans connaître l’histoire le dessin est difficilement déchiffrable par le lecteur.

Le personnage se construit petit à petit, les éléments se rajoutent un à un pour une représentation de la gueule du loup. La tension monte au fur et à mesure que les éléments sont rajoutés et peuvent faire croire à une fin dramatique (accentuée par GRRR).

On remarquera la présence des 4 lettres du mot loup aux quatre coins des pages de texte imitant le kraft.

Le texte occupe le même espace, toute la page,  tout le long de l’énumération jusqu’au moment où on a l’onomatopée du grognement du loup, rupture effrayante avant de reprendre une place normale, au milieu de la page. On peut noter l’utilisation fantaisiste de la majuscule 

A la fin, le texte et l’illustration retrouvent des proportions normales.

La construction du loup : nez, œil, autre œil, oreilles, dents, tête, serviette et chute drôle semble attractive pour les plus petits. L’utilisation du « je » permet de se demander qui parle ? Le vocabulaire simple permet une compréhension rapide par tous, des transpositions et des jeux.

 

Enjeux

Par une fréquentation régulière, construire peu à peu une culture littéraire :

--Des histoires appartenant au registre du merveilleux, proche de celui des contes

-Des classiques de la littérature enfantine d’aujourd’hui

-Des images  d’albums, et plus précisément les images de Douzou

 

Niveau : petits, moyens, grands

 

Objectifs

Lire  un album

Faire écrire un album à la manière de… Olivier Douzou

 

 

Inciter les enfants

porter des jugements sur la construction du livre, sur ce que fait le personnage, sur le rapport entre le texte et l’image et sur la chute décalée du livre

-et à expliquer comment il comprend l’humour de l’album.

 

Compétences

·         Langage  oral :

Langagières :

Comprendre une histoire de fiction lue dans un album

Comprendre des consignes de fabrication

Discuter sur des images

Présenter son travail et justifier ses choix 

Linguistiques :

Lexique : vocabulaire des éléments morphologiques

Syntaxe :

-critères généraux : correction et  degré de complexité

-critères spécifiques : comprendre et réutiliser divers types de phrase :

·         des phrases  répétitives « je mets …, et je mange …. »

·         la consigne à dire,

·         retenir certaines tournures employées dans l’album

 

Conjugaison :

-emploi pertinent  du « je » 

Prononciation :

-intelligibilité dans lecture de la page choisie

-prononciation, diction ….

·         Familiarisation avec la culture  écrite :

L’objet livre :

-pages

-le texte, retrouver un passage,

-les images dans le texte, leur rapport avec ce qui est écrit dans l’histoire ?

Déroulement

Evolution en cours d’année

Déroulement :

Avant l’écriture de l’album

1ère  phase (plusieurs séances)

matériel :

- un livre pour le maître

- quelques exemplaires, pour les enfants

 

dispositif et déroulement :

En collectif, au coin de regroupement, le maître montre les images de l’album et raconte l’histoire qu’elles racontent ;

 

Le livre sera repris jusqu’à ce que tous les élèves en comprennent le sens, s’approprient le vocabulaire, les expressions … et comprennent la chute du livre, l’humour de toute cette mise en scène pour que le loup finalement mange une carotte !

 

2ème phase : proposition de l’activité, nous allons fabriquer un album à la manière de Douzou.

 

« Et si nous écrivions notre livre sur ce modèle avec un autre animal : un ours, un tigre, un crocodile,  … »

 

Recherche et choix des animaux susceptibles d’être mis en album avec des éléments caractéristiques et une chute intéressante.

 

3ème phase, mise en œuvre,

matériel et dispositif :

 

Plusieurs exemplaires des livres

Travail en petit groupe, chaque petit groupe réalisera un album.

 

 

dispositif et déroulement :

Par petit groupe : les élèves choisissent un animal et des formes pour représenter les différents éléments morphologiques, exemple des ronds pour l’ours ou le cochon ; des triangles pour le tigre ou le chat  …

 

Dans un 2ème temps ils observent l’album de Douzou et choisissent leur disposition pour leur livre puis représentent leur animal en ajoutant les éléments un à un.

Ensuite ils réalisent leur album page après page en soignant la mise en page du texte et celle des illustrations.

4ème phase, La présentation des albums créés

Chaque groupe d’enfants prépare la lecture de son album et la présentation au groupe classe. Les enfants se partagent la lecture et préparent leur passage de façon à pouvoir bien le lire.

 

A la fin des lectures les élèves sont amenés à échanger sur les différentes productions et les différents albums créés.

 

Prolongements

La production de livres est une activité très prisée par les élèves, qui sont très fiers de leur travail d’écrivain.

Ces albums pourront être présentés dans les autres classes et/ou déposés dans la bibliothèque de l’école. Ils pourront aussi aller dans les familles de façon à ce que les enfants les lisent à leurs parents.

Remarques

Cette activité complète met en jeu l’écriture qui pourra être traitée comme l’indique la fiche 48.

Evaluation

 

Il s’agit d’observer les enfants sur un petit nombre de critères et de se donner le temps de formaliser ultérieurement ces observations dans une grille.

 

Critères d’observation (voir compétences)

Dans les activités pendant la réalisation de l’album :

 

Priorités : l’observation pourrait porter spécialement :

-          sur la compréhension de l’histoire à différents niveaux :

*narratif et humour

-          sur la capacité à réinvestir un modèle donné,

-          la capacité à exprimer des propositions pour  réaliser l’image et le texte,

-          la capacité à lire (en faire semblant).

 

Le jour de la présentation, on pourrait évaluer

-la capacité à lire de façon audible et expressive l’extrait choisi,

-à utiliser des points de repères : les images, le texte

-à participer à la discussion sur la fabrication de l’album.

-à justifier ses choix.

 

 

 

Retour au sommaire