Fiche 33 : L’atelier philosophique

Débattre autour d’une question, d’un sujet qui nous  interpelle 

 

 

 

 Enjeux

Faire comprendre aux élèves  que les histoires posent des questions de la vie

 

 

Objectifs

 

Faire réfléchir les enfants sur des sujets citoyens et en débattre.

 

Faire comprendre les règles de fonctionnement d’un débat et y participer

 

Faire exprimer des idées et écouter celles des autres

 

 

Compétences

 

Langagier

Participer à un échange collectif en acceptant d’écouter autrui.

Ecouter une histoire et en comprendre les enjeux.

Se servir  du langage pour raconter à son tour l’histoire et dégager les enjeux.

Réagir personnellement à cette histoire.

 

Linguistiques :

Lexique : vocabulaire des différents champs lexicaux

Syntaxe :

-critères généraux : correction et  degré de complexité

-critères spécifiques : comprendre et réutiliser divers types de phrase :

·         conduire un récit en enchaînant syntaxiquement ses éléments : connecteurs, emploi des pronoms anaphoriques…

·         mener une –modeste -argumentation

·         donner  son avis sur les questions soulevées, exprimer ses idées de façon compréhensible, en utilisant des connecteurs adaptés.

Conjugaison :

-morphologie

-emploi pertinent  des personnes 

Prononciation :

-intelligibilité dans l’expression des idées ou la restitution des histoires

 

Ancrage

La participation à des discussions impliquant les enfants dans la vie de la classe, de l’école : projets, expression de sentiments ….

 

Le conseil d’enfants.

Déroulement,

 

dispositif ,

matériel

 

 

Dispositif et déroulement :

Le maître lit une histoire à l’ensemble de la classe.

Les élèves seront partagés en 2 ½ groupes, chacun aura une activité propre puis les 2 ½ groupes seront réunis pour un débat final.

 

Matériel

Un objet symbolique : un bâton de parole

Un magnétophone éventuellement pour garder une trace auditive

Le matériel pour dessiner : feuilles, feutres, crayons …

Le matériel pour prendre des notes.

 

Déroulement :

1ère phase :

Le maître lit une histoire à l’ensemble de la classe et propose aux élèves les activités de chaque groupe.

 

Les élèves de la classe sont partagés en ½ groupes:

 

Le 1er groupe  fera un dessin que lui inspire l’histoire lue 

« Dessine ce à quoi cette histoire te fait penser / ton moment préféré / celui qui t’intéresse le plus ou celui dont tu as envie de parler avec les autres »

 

Le 2ème  groupe débattra en présence du maître, qui peut être observateur, participant ou organisateur (ce rôle évoluera au fur et à mesure de la pratique de la classe) d’un sujet à propos de l’histoire lue. « Que peut-on penser de l’attitude de … ?, et de ce qui arrive à … ? »

Ce sujet est proposé par l’enseignant.

Celui-ci peut produire une trace écrite de quelques idées fortes du débat

 

2ème phase :

Suite à ce dispositif 2 possibilités:

1. on effectue une rotation des ateliers .

2. ou les 2 groupes échangent lors d’une nouvelle séance assez proche.

Les dessins étant affichés,

Le groupe 1 présente ses dessins et explique les réflexions et sentiments qui les ont inspirés.

Le groupe 2 « réagit » à ces dessins et exprime à son tour les points forts du débat, en se référant éventuellement  à la trace écrite conservée par l’enseignant.

 

On pourra choisir de formuler une trace écrite associée ou non à un/des dessins et qui reprendra une/les idées essentielles exprimées lors du débat.

Ces notes pourront être gardées dans le cahier de vie individuel/collectif en vigueur dans la classe ( voir fiche 50).

 

 

Prolongements

Voici quelques questions qui interpellent les enfants :

Qu’est-ce que c’est une grande personne ?

Quand est-ce qu’on s’embrasse ?

Est-ce qu’on a le droit de tout faire quand on est grand ?

Qu’est-ce qui se passe quand on dort ?

Qu’est-ce que les rêves ?

Quelle est la différence entre un garçon et une fille ?

Pourquoi est-ce qu’on se parle ?

Pourquoi est-ce qu’il y en a qui se battent ?

Est-ce que tout le monde est pareil ?

Quand on grandit est-ce qu’on change ou est-ce qu’on reste pareil ?

A quoi ça sert de grandir ?

Quand est-ce qu’on est vieux ?

Quelle est la différence entre une personne et un animal ?

Qu’est-ce que c’est être heureux ?

Est-ce que ça peut-être utile de mentir ?

Doit-on toujours obéir ?

Qu’est-ce que c’est avoir confiance ?

Est-ce qu’on peut-être tous d’accord ?

 

Remarques

L’enseignant pourra trouver des histoires à lire dans la littérature enfantine en choisissant des livres ou histoires qui « résistent » et donnent lieu à débattre.

On pourra citer à titre d’exemples, la liste n’étant pas exhaustive

 

Langage

communication

l’étrange guerre des fourmis, H Nuyssen, Actes Sud Junior, coll les contes philosophiques

je voulais te dire, J. Dalrinple, l’école des loisirs

Esprit critique

le boa cantor, H Nuyssen, Actes Sud Junior, coll les contes philosophiques

Métaphysique

Marguerite et la métaphysique, V Lou, Actes Sud Junior, coll les contes philosophiques

Sables émouvants, Eric Battut, Milan

 

Identité

Le loup rouge, F.K. Waechter, Ecole des loisirs

Un chat est un chat, G. Solotareff, Ecole des loisirs

Fanchon, Rascal, Ecole des loisirs

Porculus  ,et en écho,   Isabelle Lobel, Ecole des loisirs

Loulou G.Solotoreff, Ecole des loisirs et L’apprenti loup, Claude Boujon, Ecole des loisirs

Relations sociales

Autrui

Une vie de toutes les couleurs, J. Teisson, Actes Sud Junior, coll les contes philosophiques

Le monde à l’envers, M. Ramos, Ecole des loisirs

Violence

Flon Flon et Musette, Elzbieta, Ecole des loisirs

Méchante, Nadja, Ecole des loisirs

Rêve et réalité

Mauvaise caisse, O Konnecke, Ecole des loisirs

Max et les maximonstres Minarik et Sendak, Ecole des loisirs

Le chien invisible Claude Ponti, Ecole des loisirs

Il y a un alligator sous mon lit , Ecole des loisirs

Connaissance

7 souris dans le noir, Ed Young, Milan

Le secret, A Vaugelade, Ecole des loisirs

Pensée et action

La sagesse de Wonbat, M. Morpurgo, Gautier Languereau

L’exclusion sociale, la misère

 

Petit-gris, Elzbieta, Ecole des loisirs

Les petits bonshommes sur le carreau, I. Simon – O Douzou, Editions du Rouergue

La liberté

Le seigneur des vents, M. Pearson, Ecole des loisirs

La lézarde, Yves Heurté, Seuil jeunesse

La mort

Odette Ph .Dumas, Ecole des loisirs

Bonjour madame la mort, P. Teulade, Ecole des loisirs

Au revoir Blaireau, Susan Varley, Gallimard jeunesse

La sagesse

Un poisson est un poisson Léo Lionni , Ecole des loisirs

Le thé aux larmes A.Lobel, Ecole des loisirs

 

20 histoires pour les 3 ans de Sylvie Romon, Nathan

 

des sites …

Evaluation

Il s’agit d’observer les enfants sur un petit nombre de critères et de se donner le temps de formaliser ultérieurement ces observations dans une grille.

 

Critères d’observation (voir compétences)

Priorités : l’observation pourrait porter spécialement :

-          sur la participation à un échange collectif en respectant les règles de l’échange

-          sur la compréhension de l’histoire à différents niveaux :

*trame des évènements

*réactions et sentiments des personnages

*les enjeux symboliques de l’histoire

-          sur le  réemploi des connecteurs, formules d’introduction dans le débat.

-          l’expression de jugements : est-ce vrai ? ou imaginaire ? les gens ont-ils raison d’avoir peur ? …

 

Sur les compétences syntaxiques on pourra noter par exemple l’emploi de structures « argumentatives » :

-si….alors

-parce que

-mais

et leur emboîtement éventuel

 

 

 

Retour au sommaire