Fiche 40 : Puzzle : le terrier de « Foxtrott », Helme Heine, kaléidoscope

,

 

Le jour de la rencontre

Les petits groupes d’élèves tournent sur ces 2 activités qui traitent différemment de la même problématique.

 

Enjeux

Imaginer et construire un jeu : les élèves qui « avaient envie d’être dans un terrier » ont préparé des jeux pour leurs copains

 

Jouer avec une littérature commune construite, la questionner pour la faire émerger, partager un moment culturel.

 

Se souvenir d’un album, comprendre le jeu proposé et le lien avec l’album connu.

 

 

Niveau : grands

 

Objectifs

Avant la rencontre

S’approprier l’espace et représenter le terrier de la famille renard

 

Le jour de la rencontre

 

Inciter les enfants à faire des propositions, des essais sur la construction de l’espace-terrier,

 

Faire retrouver l’espace du terrier, justifier ses choix par des commentaires sur les possibles ou impossibles, nommer les lieux

 

Les faire parler sur ce que raconte l’album, sur le rapport entre l’histoire et la vie des renards (le terrier de Foxtrott et un vrai terrier)

 

Compétences

·         Langage  oral :

Langagières :

Comprendre et  décrire une image représentant l’espace du terrier.

Se servir  du langage pour placer les éléments les uns par rapport aux autres

Linguistiques :

Lexique : vocabulaire des différents champs lexicaux : l’espace (au-dessus, à droite  …), les pièces de la maison, le mobilier, la famille….

Syntaxe :

-critères généraux : correction et  degré de complexité

-critères spécifiques : comprendre et réutiliser divers types de phrase :

·         phrases  de description : « la cuisine est au-dessus de la chambre, la réserve est à droite de la cuisine

·         phrase de présentation des éléments des images « là, c’est la 1ère sortie à côté de l’arbre… et là … »

·         conduire une description en enchaînant syntaxiquement ses éléments : connecteurs, emploi des pronoms anaphoriques…

Conjugaison :

Les descriptions  seront faites aux temps du présent en commentant les images.

-morphologie

-emploi pertinent  des pronoms:

- Prononciation :

-intelligibilité dans la description

·         Familiarisation avec la culture  écrite :

Fonction  symbolique de l’image :

Identifier les représentations iconiques : personnages, différents plans, représentations des différentes pièces et de leurs fonctions

L’objet livre :

-pages

-image de double page

le style de  Helme Heine :

reconnaissance intuitive après fréquentation de plusieurs albums

Déroulement

Evolution en cours d’année

Déroulement :

Avant la rencontre

1ère  phase (plusieurs séances)

matériel :

- un livre pour le maître

- quelques exemplaires, pour les enfants

 

dispositif et déroulement :

en collectif, au coin de regroupement, le maître montre les images de l’album et raconte l’histoire qu’elles racontent

Le livre sera repris jusqu’à ce que tous les élèves en comprennent le sens, s’approprient le vocabulaire, les expressions

On peut le lire comme le propose la fiche 22.

 

 

2ème phase, réalisation de jeux : proposition de l’activité, nous allons fabriquer des jeux  pour nos copains des rencontres littéraires

 

Activité 1 : placer les pièces de vie sur le plan

 

Le plan du terrier est reproduit sur une grande feuille de dessin d’après la 1ère double page, les galeries sont tracées et les pièces sont représentées par des emplacements vides ; d’autre part des éléments à placer au bon endroit représentent les différentes pièces de vie du terrier.

 

Faire fabriquer le jeu par les élèves : un groupe s’occupe de la représentation du plan du terrier à partir de l’album pendant que d’autres représentent les pièces de vie amovibles.

 

Une fois la fabrication du jeu terminé, les élèves jouent 2 à 2[1] :

un élève choisit ou pioche un élément représentant une pièce de vie et la place (si il sait) ou questionne son camarade « où est la cuisine ? C’est la 1ère pièce qui donne sur la sortie près du caillou, … ». La validation se fait en comparant ce terrier à celui de l’album.

 

Variante[2] : on peut aussi faire faire 2 jeux (2 plans et 2 jeux de pièces à placer).

Dans cette version le joueur construit son propre terrier,  le cache à son camarade et répond à ses questions  pour lui faire placer les éléments .

La validation se fait en comparant les 2 terriers qui doivent être rigoureusement identiques.

Une discussion peut avoir lieu sur la pertinence des choix faits par le joueur sur l’emplacement des pièces.

 

Pour la rencontre on pourra choisir l’une ou l’autre façon de jouer :

-soit on demande aux élèves de reconstituer le terrier du livre (ou un nouveau terrier fait par la classe) par des équipes de 2 enfants : un élève regarde dans le plan et guide son camarade.

-soit en proposant de jouer 2 à 2, l’un faisant son terrier et répondant à son coéquipier.

 

 

Activité 2 : le terrier en volume

Les enfants « montent  un mur » avec des boîtes de chaussures, à l’image d’un mur de briques.

Sur ce mur on représentera le terrier : les voies d’accès et les pièces de vie. On prendra garde à ce que les galeries fassent le lien entre les différentes boîtes, afin de pouvoir reconstruire le terrier quand le mur sera déconstruit.

 

Une fois le jeu terminé, les élèves y jouent afin de l’expérimenter et de vérifier qu’il fonctionne ou de le parfaire si besoin. On démonte le mur et on le reconstitue.

 

 

3ème phase, le jour de la rencontre

les élèves sont partagés en 2 groupes,

l’un commence par l’atelier 1, des pièces de vie à placer ,

l’autre par l’atelier 2, le terrier en volume,

 

puis les 2 groupes intervertissent.

 

 

Prolongements

Ces jeux peuvent être mis en place au sein de la classe, entre des classes qui ont lu le même album ou même pour la BCD comme jeu à archiver.

 

Remarques

On pourrait comparer ce plan avec celui de l’arbre dans l’album de Ponti « Ma vallée ».

Evaluation

 

Critères d’observation (voir compétences)

Dans les activités avant la rencontre :

 

Priorités : l’observation pourrait porter spécialement :

-          sur la compréhension de l’histoire à différents niveaux :

*trame des évènements

*réactions et sentiments des personnages

la capacité à nommer les différents éléments du terrier (cf compétences)

-          la capacité utiliser les connecteurs et les indicateurs spatiaux,

-          la capacité à questionner et à répondre,

 

Le jour de la rencontre, on pourrait évaluer la capacité :

- à participer au jeu,

- à utiliser des points de repères et les indicateurs spatiaux,

-à justifier ses choix.

 

 

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 



[1] L’élève qui place les éléments ne voit pas le plan du terrier de l’album contrairement à son camarade qui le guide en lui expliquant où mettre l’élément pioché.

[2] Cette proposition style « bataille navale » est plus difficile que l’activité 1 plus proche de l’album.