Fiche 43 : L’atelier d’orthographe, écrire des mots

 

Enjeux

Se donner le projet d’écrire des mots, et ainsi découvrir le fonctionnement de l’écriture, qu’il faut des lettres pour écrire un mot, que ces lettres renvoient aux sons du mot oral…

 

 

 

Objectifs

Niveau : grande section, fin de moyenne section

-Mettre en place des situations d’écriture de « mots » .

Aider  en cours d’écriture en répondant à la demande

 

-Faire émerger la prise de conscience de la notion de mot[1] :

·         Unité du mot dans l’écriture

·         Qu’il faut des lettres, et dans un certain ordre, pour écrire un mot

·         Que l’écriture du mot représente aussi ses phonèmes

 

-Faire prendre conscience de la notion de lettre[2], en particulier :

·         Nommer et  faire nommer les lettres à écrire/ les lettres écrites

·         Que les lettres ont valeur phonographique

 

-Inciter à faire des hypothèses sur les lettres nécessaires pour écrire un mot

 

-Faire prendre conscience qu’il faut connaître l’orthographe du mot

 

-Valider l’écriture correcte

 

-Faire recopier pour fixer la forme correcte

 

Compétences

-Ecrire de gauche à droite, suivre une ligne, écrire sur les lignes d’un cahier Sieyès

-Ecrire lisiblement des mots grâce à leurs lettres, d’abord en majuscules script, puis en cursive

- Nommer  ces lettres

-Comprendre qu’un mot s’écrit avec des lettres dans un certain ordre

-Prendre conscience qu’il existe une correspondance phonographique[3] : en connaître quelques-unes

-Prendre conscience de l’écriture orthographique[4] des mots : savoir l’orthographe de quelques mots

 

Ancrage

Savoir écrire pour les besoins de la vie

Entreprendre le projet d’apprendre à écrire

S’intéresser à des mots écrits, les prénoms, Noël, école,…

Activités en amont

Chercher l’étiquette de son prénom

Chercher son prénom dans une liste

Jouer à trouver de rimes

Jeux de pigeon vole sur les phonèmes

 

 

Déroulement

Evolution en cours d’année

Présenter le projet d’apprendre à écrire des mots

Matériel :

-un bloc sténo pris dans le sens de la largeur,

-un crayon à papier ou un stylo bille

-un support de recopiage lié au projet entrepris

 -pour le maître un petit tableau blanc

 

Dispositif :

- groupe de langage (voir fiche fonctionnement en ateliers : (type 4) grande section ou moyenne section, voir remarque)

-petite table de quatre ou cinq avec la maîtresse, écriture individuelle

Déroulement :

1. Choisir un principe de collecte des mots à écrire

Exemple 1 : écrire son prénom et celui de son copain

Exemple 2 : « le mot du jour »

Quel mot voulez-vous écrire aujourd’hui ?

Quel prénom

Quel nom de fleur voulez-vous .. 

 

Exemple 3 :

A propos d’un projet de classe, « A quels mots vous fait penser Noël, Carnaval ?…dites les, on va les écrire… »

 

Exemple 4 :

Liste de la marchande, du restaurant, menu de cantine,…

 

Exemple : jeu d’abécédaire

Des mots qui commencent par A ?

Des animaux qui commencent par [s]…

2 -Annoncer le mot  qu’on veut écrire

 

1ère procédure :

Demander si on sait l’écrire

Les lettres qu’il faut écrire

Faire le modèle ou dicter les lettres une à une

Contrôler l’écriture de chacun

 

 2ème procédure (niveau des plus « grands »)

Demander des hypothèses phonographiques sur telle ou telle lettre, Commenter cette hypothèse en faisant référence à un modèle connu, par exemple à un prénom.

Valider : «  oui, cette écriture correspond bien à ce son

et le mot s’écrit bien ainsi »

ou bien : « oui, cette écriture correspond bien à l’écriture de ce son,

MAIS le mot ne s’écrit pas ainsi »

 

3 .Mettre le mot au propre en recopiant

 

4.éventuellement, rangement afin de le mettre en réserve

Choisir un support , bloc, cartes dans une boîte à chaussures, petit cahier perso, pour les collecter avant de les utiliser éventuellement pour de projets d’écriture (voir fiches sur projets d’écriture).

Cette collecte n’est pas forcément nécessaire, l’atelier peut constituer une fin en soi.

Prolongements

 

-Production d’écrit (voir fiche …)

-Réinvestissement de l’écriture de certains mots dans de nouvelles situations

-Constitution d’un cahier mémoire comportant ces petits textes : polycopiés par l’enseignant, et décorés par les enfants pour fixer les textes en mémoire

-un projet , la construction d’un abécédaire

 

Remarques

Les niveaux :

Cette activité convient plutôt à des enfants de grande section. Néanmoins elle peut être mise en place pour des moyens à condition de limiter le texte à écrire à certains prénoms (une liste d’enfants) ou certains mots d’un jeu (liste d’achats du jeu .. « à la marchande… »)

Et d’utiliser la 1ère procédure

L’écriture :

L’écriture choisie dépend du niveau des enfants :

Les GS peuvent et doivent à partir d’une certaine date dans l’année écrire en cursive

Les MS peuvent commencer à écrire en lettres « bâton » (majuscules d’imprimerie)

L’aide du maître :

A doser suivant l’âge et le niveau des enfants ,elle peut aller d’une simple validation des propositions , à l’écriture de modèles de lettres et de mots, ou même à l’écriture d’une partie du texte à la demande.

Evaluation

Critères à observer :

-Comment l’élève écrit-il ?(tracé, placement sur la page sur la ligne, espaces entre les mots)

-Connaît- il le nom des lettres ? et leur tracé ?

-Connaît-il l’orthographe de certains mots ?

-Les cherche-t-il sur des documents de référence ?

-Propose t-il des lettres pour les mots qu’il ne connaît pas? Fait-il des hypothèses orthographiques ?

-Les écritures proposées sont-elles « syllabiques » ? « stade syllabique suivant E. Ferreiro

 

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 



[1] Cette notion (conscience phonémique, concept, orthographe) se construit peu à peu par le scénario :  « tel mot, voilà comment il s’écrit, quelles lettres faut-il, dans quel ordre, qu’est-ce qu’on entend dans ce mot, c’est comme dans ... »D’où l’intérêt de cette activité d’écriture de mots

[2] Cette  notion : que les lettres sont les éléments d’écriture des mots, qu’elle sont en nombre fini donc qu’on les retrouve dans plusieurs mots, qu’elles se rangent dans un certain ordre pour écrire le mot….se construit progressivement en écrivant, par ce type d’activité,et par la construction et la découverte de l’alphabet .

[3] Compétence phonographique : voir fiche ressource apprendre à écrire

[4] Compétence orthographique : voir fiche ressource apprendre à écrire