Fiche 44 : La « dictée à la parlante »

 

Enjeux

Amener les élèves à s’interroger sur la manière d’écrire tel ou tel message, et ainsi découvrir le fonctionnement de l’écriture

Apprendre à pratiquer le brouillon et les essais d’écriture

 

 

Objectifs

Niveau : grande section, fin de moyenne section

-Mettre en place des situations d’écriture de « textes » très courts

Aider  en cours d’écriture en répondant à la demande

-Faire émerger la prise de conscience de ce que l’on sait/ ne sait pas écrire.

-Faire apparaître les différents paramètres de l’orthographe :

*l’écriture en lignes (différence entre phrases et lignes)

*les mots (limites, écriture spécifique des phonèmes)

*les lettres et leurs valeurs phonographiques

*les premiers niveaux d’accord (le sujet et le verbe : le pluriel)

*les éléments fondamentaux de la ponctuation : les limites de phrase, le point d’exclamation, le point d’interrogation, les guillemets

-Valider l’écriture correcte

-Faire recopier pour fixer la forme correcte

 

Compétences

-Ecrire de gauche à droite, suivre une ligne, écrire sur les lignes d’un cahier Sieyès

-Ecrire lisiblement des mots et des lettres, nommer ces lettres

-Prendre conscience des  unités de mots et les écrire en laissant un blanc pour les séparer

-Comprendre qu’un mot s’écrit avec des lettres dans un certain ordre

-Prendre conscience qu’il existe une correspondance phonographique[1] : en connaître quelques-unes

-Prendre conscience de l’écriture orthographique[2] des mots : savoir l’orthographe de quelques mots

 

Ancrage

Savoir écrire pour les besoins de la vie

Entreprendre le projet d’apprendre à écrire

Activités en amont

Leçons d’écriture

Connaissance du nom et de l’écriture des lettres(voir fiche 42)

Atelier d’orthographe, écrire des mots (voir fiche43)

Constitution d’un abécédaire (remarque 2)

Déroulement

Evolution en cours d’année

1ère phase

Matériel :

-un bloc sténo pris dans le sens de la largeur,

-un crayon à papier ou un stylo bille

-un support de recopiage lié au projet entrepris

 -pour le maître un petit tableau blanc

 

Dispositif :

- groupe de langage (voir fiche fonctionnement en ateliers : (type 4) grande section ou moyenne section, voir remarque)

-petite table de quatre ou cinq avec la maîtresse, écriture individuelle

Déroulement :

Il s’agit d’un projet d’écriture lié à une activité scolaire, un projet de vie/ou culturel.

 exemples :

*dans une activité de jeu du libraire, reprendre la liste des livres achetés

*dans l’activité jouer au restaurant, reprendre ou préparer une liste de commandes des clients

* dans l’activité fabriquer une carte d’anniversaire ou de Noël, préparer le brouillon du texte à y écrire

*liste des ustensiles pour une activité de science

-Annoncer le projet et la nécessité de préparer ce  qu’on veut écrire

Exemples :

« Bonne fête, Fabio » (pour une carte)

« Ou vive Noël ! »

Ou Le train des souris (pour la commande au libraire)

Ou salade de tomates

Poulet pour la commande au restaurant

 

-Rappel de ce qu’on veut écrire

-Faire répéter la phrase plusieurs fois

-Demander combien y a-t-il de mots ?

-Le premier mot, c’est « Bonne », est-ce qu’on sait l’écrire ?

-Essayez…

-Quelles lettres ? il y a : b  o  n  n  e

-Allez-y !

 

-Chacun écrit, l’enseignant aide et surveille le geste et la réussite de chacun

Pour aller un peu plus vite, certains mots peuvent être repérés dans certains supports, et donnés par le maître sur son petit tableau blanc

 

-Pour garder trace et valider, le maître écrit le texte sur le tableau blanc

 

 

 

2ème phase

-Recopiage sur le bloc du message correctement orthographié

-Rangement afin de le mettre en réserve

3ème phase 

-Mise au propre pour le projet visé, à un autre moment :

soit selon le niveau atteint par les enfants

-dans un atelier encadré par l’enseignant (copie, écriture)

-dans un atelier de travail autonome

 

Prolongements

 

-Production d’écrit (voir fiche …)

-Réinvestissement de l’écriture de certains mots dans de nouvelles situations

-Constitution d’un cahier mémoire comportant ces petits textes : polycopiés par l’enseignant, et décorés par les enfants pour fixer les textes en mémoire

 

Remarques

Les niveaux :

Cette activité convient plutôt à des enfants de grande section. Néanmoins elle peut être mise en place pour des moyens à condition de limiter le texte à écrire à certains prénoms (une liste d’enfants) ou certains mots d’un jeu (liste d’achats du jeu.. « à la marchande… »)

L’écriture :

L’écriture choisie dépend du niveau des enfants :

Les GS peuvent et doivent à partir d’une certain moment dans l’année écrire en cursive (suivant le niveau de dextérité qu’ils ont acquis)

Les MS peuvent commencer à écrire en lettres « bâton » (majuscules d’imprimerie)

L’aide du maître :

A doser suivant l’âge et le niveau des enfants , elle peut aller d’une simple validation des propositions , à l’écriture de modèles de lettres et de mots, ou même à l’écriture d’une partie du texte à la demande.

Evaluation

Critères à observer :

-Comment l’élève écrit-il ?(tracé, placement sur la page sur la ligne, espaces entre les mots)

-Connaît- il le nom des lettres ?

-Connaît-il l’orthographe de certains mots

-Les cherche-t-il sur des documents de référence

-Propose t-il des lettres pour les mots qu’il ne connaît pas? Fait-il des hypothèses orthographiques ?

-Les écritures proposées sont-elles « syllabiques » ? « stade syllabique »suivant E. Ferreiro

-Commence-t-il à essayer de mettre points et majuscules pour limiter les phrases ?

 

Retour au sommaire

 

 

 

 



[1] Compétence phonographique : voir fiche ressource apprendre à écrire

[2] Compétence orthographique : voir fiche ressource apprendre à écrire