Fiche 45 : Petites explorations des textes écrits, explorer des écrits familiers

 

Enjeux

Instaurer  des habitudes d’exploration des écrits, construire le concept de « mot »

 

 

Objectifs

Niveau : grande section, fin de moyenne section

-Mettre en place des situations de recherche de mots dans les écrits familiers.

Aider  en cours de recherche en faisant expliciter la démarche

 

-Faire émerger la prise de conscience de la notion de mot[1](un concept, une image écrite, une suite de sons).

 

-Faire prendre conscience de la notion de lettre[2] dans les mots, en particulier :

·         Nommer et  faire nommer les lettres écrites

·         Reconnaître les mots par leurs lettres

·         Prendre conscience que ces lettres renvoient en général à des sons

 

 

-Valider la reconnaissance des mots

 

Compétences

 

-Reconnaître un mot « signalé »par l’enseignant dans son contexte fonctionnel et textuel

-Verbaliser un mot désigné par l’enseignant, en contexte puis hors contexte

- Nommer  des lettres figurant dans ce mot

-Comprendre qu’un mot s’écrit avec des lettres dans un certain ordre

-Prendre conscience qu’il existe une correspondance phonographique[3] : en connaître quelques-unes

-Prendre conscience de l’écriture orthographique[4] des mots : savoir l’orthographe de quelques mots

 

Ancrage

Utiliser manifestement et ostensiblement des écrits pour les besoins de la vie de classe

Entreprendre le projet d’apprendre à lire

S’intéresser à des mots écrits, les prénoms, Noël, école,…

Activités en amont

Lectures par le  maître de différents textes écrits

Affichage de différents textes fonctionnels auxquels on se reporte en référence

Chercher l’étiquette de son prénom

Chercher son prénom dans une liste

Jouer à trouver de rimes

Jeux de pigeon vole sur les phonèmes

 

 

Déroulement

Evolution en cours d’année

Présenter le projet d’apprendre à retrouver des mots familiers

Matériel :

-les étiquettes des prénoms

-les listes des prénoms écrits assez gros sur des paper boards

-des mots en contexte fonctionnels, exemples :

·         Des cartes postales avec « Joyeux Noël », ou « Bonne année »

·         Des albums avec des mots titres,  Hulul, petit Ours, Loulou,

·         Des catalogues de jouets

·         Des emballages de chocolat, biscuits,

-différentes listes affichées sur des feuilles paper board, exemples :

  • La commande du jeu de restaurant
  • Les plats du menu de cantine du jour
  • Les noms des personnages d’un album

 -pour le maître un petit tableau blanc

N.B.

L’écriture :  

Utiliser d’abord des majuscules d’imprimerie, puis passer à la fin de la moyenne section et surtout en grande section à l’écriture cursive, puis à l’imprimerie minuscule pour les explorations de lecture ; en écriture seules les deux premières sont à utiliser

 

Dispositif :

- groupe de langage (voir fiche fonctionnement en ateliers : (type 4)grande section ou moyenne section, voir remarque)

-petite table de quatre ou cinq avec la maîtresse, écriture individuelle

Déroulement :

1. Dans une collection de supports comportant un mot (exemples : cartes postales de Noël ; albums , catalogues de jouets comportant un mot en commun sur leur couverture, menu de cantine) signaler[5] la présence d’un mot et demander de le retrouver.

On peut avant le signalement demander aux élèves les mots qu’ils pensent pouvoir trouver sur ce support.

2 Ecrire ce mot devant eux en nommant ses lettres

3 . Eventuellement faire reproduire ce mot

4. Dans des listes (cohérentes) signaler puis faire verbaliser des mots en suivant la même démarche que précédemment

5. Demander aux enfants comment ils reconnaissent

6 Faire nommer les lettres qu’ils reconnaissent.

 Prolongements

 

-Production d’écrit (voir fiche …)

-Réinvestissement de l’écriture de certains mots dans de nouvelles situations

-Constitution d’un cahier mémoire comportant ces petits textes : polycopiés par l’enseignant , et décorés par les enfants pour fixer les textes en mémoire

-un projet , la construction d’un abécédaire

 

Remarques

Les niveaux :

Cette activité convient plutôt à des enfants de grande section. Néanmoins elle peut être mise en place pour des moyens à condition de limiter le texte à écrire à certains prénoms(une liste d’enfants) ou certains mots d’un jeu (liste d’achats du jeu .. « à la marchande… »)

L’écriture :

L’écriture choisie dépend du niveau des enfants :

On peut d’abord proposer des mots écrits en  lettres « bâton » (majuscules d’imprimerie), en particulier pour des moyens, puis au fur et à masure qu’eux-mêmes en écriture passent à l’écriture cursive, proposer les mots manuscrits en cursive.

En cours de grande section, on pourra proposer simultanément les mots à lire en caractères d’imprimerie et en écriture cursive. (pour l’écriture on s’en tiendra aux lettres « bâton », puis à la cursive[6])

L’aide du maître :

A doser suivant l’âge et le niveau des enfants :elle peut aller d’un simple signalement du mot à découvrir , au « cadeau » d’indices divers permettant de découvrir  le mot demandé.                                  

Evaluation

Critères à observer :

 

-L’élève fait-il des hypothèses de mots « trouvables » dans ces supports 

-Comment l’élève cherche-t-il, se donne –t-il des indices ?

-Reconnaît-il certains mots et comment ?(hypothèse de contexte, lettres, mémoire ?)

-Connaît- il le nom des lettres ?

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 



[1] Cette notion (conscience phonémique, concept, orthographe) se construit peu à peu par le scénario : « on pourrait chercher tel mot (Hulul, grand, petit),  je sais qu’il est écrit dans cette page » ou bien « quel mot pourrait-on écrire aujourd’hui ? »

[2] Cette  notion : que les lettres sont les éléments d’écriture des mots, qu’elle sont en nombre fini donc qu’on les retrouve dans plusieurs mots, qu’elles se rangent dans un certain ordre pour écrire le mot….se construit progressivement en écrivant, mais aussi en les retrouvant dans  un mot puis dans un autre,et en prenant peu à peu conscience que leur récurrence produit une récurrence des phonèmes

[3] Compétence phonographique : voir fiche ressource apprendre à écrire

[4] Compétence orthographique : voir fiche ressource apprendre à écrire

[5] pour cette notion de « signalement » et sa différence avec la notion de verbalisation , voir J.Fijalkow

[6] voir à ce sujet programmes 12/4/2007 p.23